Make your own free website on Tripod.com

l'histoire de

ATARI

1962
Nolan Bushnell entre à l'école d'ingénieur de l'Université de Utah.

1965
Bushnell a l'idée d'une salle d'arcade remplie d'ordinateurs mais juge cela infaisable vu le prix élevé de telles machines.

1970
Bushnell parvient cependant à concrétiser son idée en adaptant le jeu Spacewar dans un meuble pouvant être relié à une télévision. Il appelle le jeu Computer Space.
La société Nutting, constructeur de jeux d'arcade, est intéressé par l'idée et engage Bushnell.

1972
Computer Space ne rencontre pas un grand succès, étant trop difficile à jouer.
Conscient de son rôle dans le développement des jeux video, Nolan Bushnell demande une augmentation de sa part dans la distribution des bénéfices. Nutting refuse et Bushnell claque la porte.
Il fonde alors sa propre société pour développer des jeux video pour d'autres compagnies. Il la nomme Atari.
Il engage un programmeur du nom de Al Alcorn. Ils développent comme essai un jeu de tennis très basic. Ils appellent le jeu Pong.
Bushnell tente de trouver à Pong un distributeur pour les salles d'arcades. Après plusieurs refus, il décide de commercialiser le jeu lui-même. Pong est testé dans un bar local et, en seulement 2 semaines, reçoit un énorme succès de la clientèle.

1974
Suite au succès en salle d'arcade, Atari lance les sytèmes Pong, des consoles permettant de jouer au jeu chez soi sur sa télévision.

1976
Atari est revendu à Warner Communications pour 28 millions de dollars. Bushnell demeure à la présidence de la société.

1977
Atari ouve Pizza Time Theater, une salle d'arcade/restaurant.
Bushnell s'inspire ensuite de la Channel-F de Fairchild, la première console à cartouches permettant de jouer à plusieurs jeux différents, pour créer la VCS. Elle sera lancée en fin d'année, à temps pour les fêtes de Noël.

1978
Bushnell quitte Atari et signe un accord de non-concurrence d'une durée de 5 ans ! Ray Kassar devient le nouveau président.
Sortie en arcade du jeu Football. Atari introduit un nouveau système de contrôle, la Trackball.
Atari entre dans le domaine de l'ordinateur en distribuant sa gamme 400 et 800. Mais le public assimile Atari aux jeux video et les ordinateurs de la marque ne rencontrent guère de succès.

1979
Lancement du jeu Lunar Lander, le premier jeu à graphismes vectoriels. Malgré le succès de la borne, la production est arrêtée au profit du jeu Asteroids, qui deviendra le plus gros succès d'Atari.

1980
Conversion pour la VCS de Space Invaders. Les ventes de la console flambent.
Atari fait face à sa première difficulté. Plusieurs programmeurs quittent la compagnie, exaspérés de ne pas être crédités sur leurs jeux. Ils rejoignent Activision, le premier "studio tiers".
Ed Rottberg, développeur de jeux d'arcade, cré Battlezone, le premier jeu en 3D à la première personne. Le titre permet au joueur de prendre les commandes d'un tank sur un champs de bataille. L'armée US commandera une version améliorée du jeu afin d'en faire un programme d'entraînement.

1981
Atari négocie les droits de plusieurs hits arcade, dont Pac-Man, pour sa VCS.

1982
Atari sort Pac-Man pour sa VCS dans une version complètement différente du jeu d'arcade, ce qui ne plait pas vraiment aux joueurs.
Nouvelle erreur d'Atari avec le jeu E.T. Croyant au succès, ils fabriquent plus de cartouches que de consoles vendues ! Malheureusement, le jeu est mal reçu par le public.
Arrivée de l'Atari 5200.
A la fin de l'année, Atari annonce que les ventes de consoles sont en deça des prévisions. Le jour suivant, l'action en bourse de Warner Communication chute.

1983
Le projet top-secret "Falcon" se révèle être une tentative de Atari de se lancer sur le marché de la télécommunication.
Un accord est trouvé avec Nintendo pour la distribution de la Famicom aux USA. Mais l'idée tombe à l'eau suite à une controverse frappant Atari. Ray Kassar, le président, avait revendu 250.000 dollars de ses actions Warner, un jour avant que Atari ne fasse son annonce de décembre 82 qui entraîna la chute des actions Warner.

1984
Atari lance la 7800, une nouvelle console compatible avec les anciens jeux de la 2600.
Le marché des jeux video s'écroule. Warner revend la branche jeux video et informatique d'Atari à Jack Tramiel qui renomme la société Atari Corporation. Aussitôt, il annonce que sa société ne produira plus de consoles pour s'orienter vers l'informatique. Warner Communication conserve cependant la branche arcade d'Atari.

1986
Après le succès de Nintendo et de sa NES, Atari Corporation décide de revenir aux consoles et réintroduit l'Atari 7800.
Le succès de Nintendo porte également un coup dur à Atari qui perd plusieurs de ses développeurs.

1987
Les nouveaux jeux Atari 2600 et 7800 passent totalement inaperçu face aux sorties de Nintendo (Zelda, Metroid,...).
Atari relook son ancienne gamme d'ordinateur 800 en console de salon appelée XEGS.

1988
Atari fonde Tengen, une filiale qui développera des jeux pour Nintendo. Mais l'entente entre les 2 compagnie ne durera pas longtemps, Atari accusant Nintendo de monopole illégal.
Tengen parvient à contourner la protection de la NES, interdisant à tout développeur non-agréé Nintendo de faire des jeux pour la console, et se met à produire des jeux pour la 8 bits sans l'accord de Nintendo.

1989
Nouvel erreur d'Atari lorsque Tengen acquiert les droits de Tetris à Mirrorsoft. Mais cette compagnie n'était pas celle qui possédait les droits en premier. Nintendo en profite et achète les droits originels. La version de Tengen est retirée des magasins.
Atari achète les droits à Epyx de leur console portable. Renommée Lynx, elle est accompagnée de plusieurs conversions de jeux Atari. Plus cher que la Gameboy de Nintendo et manquant de support d'éditeurs tiers, elle ne parvient pas à s'imposer.

1991
Atari annonce son projet "Panther", une console 32-bits destinée à concurrencer Sega et Nintendo.

1993
Atari Games devient Time-Warner Interactive.
Atari décide finalement de faire l'impasse sur la technologie 32-bits pour une console 64-bits révolutionnaire, la Jaguar.

1995
Lancement de l'extension CD pour la Jaguar.

1996
Atari Corporation fusionne avec JTS, un fabriquant de disques durs, et annonce officiellement l'abandon de la Jaguar.

1998
Hasbro acquiert les droits d'utilisation du nom Atari.

2000
Infogrames rachète Hasbro Interactive, ce qui inclu tous les droits de Hasbro. Atari devient ainsi un nouveau label des jeux Infogrames.



© Vectorman 2002-2003


votez pour ce site