Make your own free website on Tripod.com

GAMEPARK

gp32


Nom: GP32
Année: 2002
Bits: 32
Support: smart media cart
Processeur central: RISC 32 bits ARM9
Vitesse processeur: 60Mhz
Résolution: 320x240
Ecran: 3"5 TFT LCD
Mémoire: 8MB SDRAM, 512k ROM
Couleurs: 65.536
Son: 16 bits stereo 44,1 kHz, 4 canaux WAV

Méconnue du grand public, ignorée par la presse malgré la présence de la machine à l'E3 2002, la GP32 est une console conçue par Gamepark, une société sud-coréenne.

Tout comme la Gameboy Advance, c'est une 32 bits. Mais peut-elle rivaliser avec la portable de Nintendo ? Techniquement, la réponse est OUI !

La GP32 est réellement surpuissante avec des graphismes hallucinants (pour une portable). Comparé à la Gameboy Advance, elle possède une meilleure résolution et surtout un écran beaucoup plus lisible. Quel plaisir de pouvoir enfin jouer sur une portable sans s'esquinter les yeux !

Mais elle possède d'autres particularités intéressantes qui la démarque des autres consoles. D'abord, ce port USB permettant sa connection à un PC. Pour quoi faire ? Pour télécharger du MP3 par exemple... ou programmer ses propres jeux ! Car Gamepark a rendu public son kit de développement. Le programme peut être téléchargé sur le site de Gamepark. Le programmateur amateur peut ainsi développer son propre jeu pour ensuite le télécharger sur la Smart Media Cart de la console grâce au port USB. Cette liberté permet également de télécharger sur la console des émulateurs ! On peut donc déjà jouer à d'anciens jeux Master System ou Pc-Engine sur la GP32 ! Cette liberté est LE point fort de cette machine et celui susceptible d'attirer les gamers.

Malheureusement, la GP32 possède ses propres défauts. A commencer par le prix élevé: 170 euros... auquel il faut en plus ajouter les frais de ports car la machine n'est disponible qu'en import. On ne sait pas si une commercialisation mondiale est prévue. Autre soucis, le manque actuel de jeux. Pourtant, Gamepark met le paquet en négociant avec de célèbres studios. Capcom a ainsi annoncé quelques titres de son catalogue (Street Fighter et Megaman) et des négociations sont en cours avec Sega.

Enfin, l'élément le plus important est le manque d'informations auprès du public dont une grande majorité ne connait même pas l'existence de la machine. La presse spécialisée la dénigre (j'ai même lu certains articles stupides la comparant à un simple PC portable) et seuls quelques sites internet lui rendent vraiment honneur. Difficile de s'imposer avec un tel manque de couverture.

Quelques jeux indipensables:





© Vectorman 2002-2003