Make your own free website on Tripod.com

l'histoire de

Si les shoot'em up ne sont plus du tout à la mode (et c'est bien dommage), il existe pourtant encore des éditeurs qui s'intéressent à ce genre. Sega figure parmi eux. Après l'excellentissime Rez, les revoici avec un autre shoot 3D, suite d'une fameuse série débutée sur Saturn en 1995... Panzer Dragoon.

Une série mythique par sa créativité, son plaisir de jeu et sa qualité en général.

Panzer Dragoon a même été adapté en OAV au Japon.

Panzer Dragoon
1995
Saturn

Nous sommes en 1995. La Saturn de Sega vient juste de sortir. Dans son lineup, un certain Panzer Dragoon qui allait révolutionner le genre shoot'em up en perte de vitesse.

Le jeu était vraiment en marge de tout ce qui pouvais se faire. Tout d'abord, il s'agissait d'un des premiers shoot'em up 3D de cette envergure sur 32 bits. Vous dirigiez un dragon et son "pilote". Le gameplay est novateur puisqu'il vous est possible de tirer non seulement devant vous mais également derrière et sur les côtés. Le système de tir est également différent des règles classiques puisque vous pouvez "locker" vos ennemis avant de lancer vos tirs. Un radar vous indique également la position des ennemis. Mes les règles les plus importantes du shoot'em up sont respectés avec des boss énormes à dégommer.

Mais là où se démarque vraiment Panzer Dragoon est dans sa richesse sonore et sa profondeur de jeu. Les musiques symphoniques sont superbes, on avait jamais entendu de telles créations pour un jeu video. Le scénario n'est pas en reste non plus avec un vrai background complexe soulevant son lot de questions qui ne trouveront de réponses que dans les épisodes suivants. Mélangeant science-fiction, complot politique et éléments spirituels, c'est pas tous les jours que l'on rencontrait un shoot'em up avec un scénario aussi bien ficelé. Preuve que le jeu est original sur tous les points et qu'il a fait preuve d'une grande attention de la part des développeurs, la Team Andromeda.

Graphiquement, c'est également la claque. Les cinématiques en 3D étaient hallucinantes de beauté et vraiment longues ! Quant au design, Moebius (alias Jean Giraud) avait apporté sa collaboration via de très beaux artworks. Mais ce n'était pas la seule référence du jeu puisque son univers poétique techno-moyennageux fait penser à un certain Miyasaki. Insectes bizzaroïdes, forteresses volantes, cités perdues,... on sent ici l'influence qu'a pu avoir Nausicaa.


Panzer Dragoon Zwei
1996
Saturn

Le premier épisode ayant bien marché, Sega et la Team Andromeda ont donc logiquement planché sur un second épisode.

La baffe fut encore plus grande !

Graphiquement, la Saturn sortait ses tripes ! Les cinématiques 3D étaient encore plus belles (et toujours aussi longues). Difficile de croire qu'une 32 bits pouvait faire ça ! Comme quoi, la Saturn aurait dû mériter un meilleur sort et prouve qu'elle n'avait rien à envier à la Playstation. Les décors étaient beaucoups plus fournis que dans le premier épisode. Tout y était plus grandiose, plus grand, plus détaillé.

Au niveau technique, Panzer Dragoon Zwei ne vous limitait plus à un simple parcours linéaire puisqu'il était possible à certains moments de choisir vos directions. Ceci avait pour conséquence de pouvoir terminer le jeu de plusieurs façons différentes.

Mais la grosse nouveauté concernait l'évolution de votre dragon. Au tout début du jeu, vous débutiez avec un bébé dragon, encore incapable de voler. Tous les combats se déroulaient alors sur terre. Au fur et à mesure de vos batailles, il gagnait de l'expérience et de la force jusqu'à devenir finalement une véritable bête de guerre adulte. On se prend tellement à l'aventure et on s'attache tellement à sa monture que le moment de votre premier envol est à la limite de vous arracher une petite larme.

Signalons également le mode "berserk" qui, en cours de jeu, vous permet de vous sortir d'un mauvais pas en déclanchant une attaque dévastatrice.

S'il ne faut avoir qu'un seul jeu sur Saturn, ce Panzer Dragoon Zwei est certainement celui qu'il vous faut !

Panzer Dragoon Mini
1996
Gamegear

Une version très rare pour la portable de Sega. Passer de la Saturn à la Gamegear est plutôt difficile et la vue sur 360° et les séquences 3D ont disparues. Par contre, l'on retrouvait toujours le système de "lock" sur les ennemis. Graphiquement c'est pas la joie. Les décors sont vides et l'animation réduite au stricte minimum, l'impression de vitesse étant rendu par un défilement au sol de bandes de 2 couleurs différentes. La maniabilité, quoique bonne, n'est pas aussi précise qu'elle peut l'être sur Saturn. C'est pas un mauvais jeu mais c'est pas non plus une merveille.


Panzer Dragoon Saga (aka Azel: Panzer Dragoon)
1998
Saturn

Après deux épisodes fabuleux, Sega a eu la bonne idée de prendre un tout autre chemin pour cette suite, histoire de ne pas lasser le joueur. Panzer Dragoon Saga est donc un RPG gigantesque tenant sur 4CD ! Vous n'êtes plus installé "sur des rails" comme les épisodes précédents mais êtes libre de voyager comme bon il vous semble. Vous pouvez explorer les différents mondes, revenir en arrière si vous le voulez,... Il y a toujours des phases de combats aériennes mais égalements des séquences "à pied" où vous devez causer à différents personnages. Je ne vous apprend rien, ce sont les ingédients d'un RPG. Lors de chaque combat, votre manière de vous battre sera évaluée. Vous recevrez une note qui, si elle est assez bonne, vous permettra de gagner de nouveaux objets.

Un magnifique jeu malheureusement jamais sorti en France.

Panzer Dragoon Orta
2003
X-Box

Les fans de la série attendaient cette suite depuis longtemps. Ils espéraient la voir venir sur Dreamcast mais les mésaventures de Sega et de la console n'a pas rendu cela possible. Finalement, comme bon nombre d'autres jeux, le projet a été adapté pour une autre console, la X-Box pour être plus précis.

D'emblée, on n'est pas déçu par ce que l'on voit à l'écran. L'intro est toujours aussi belle, c'est rythmé, mis en scène d'une manière magnifique, digne d'un vrai film de cinéma. Ensuite, une fois entré dans le jeu, on se rend compte que Sega n'a pas bâclé son travail. On s'émerveille devant la qualité des graphismes et de l'animation remplie d'effets spéciaux, d'effets de lumière. C'est beau, c'est sublime. Tous les superlatifs sont également possibles pour décrire les musiques toujours aussi envoutantes. Les fans de la série retrouveront tous leurs anciens réflexes puisque le gameplay n'a pas changé.

Après avoir été influencé par Moebius et Miyazaki par le passé, ce Panzer Dragoon Orta possède un design plus "Gigerien". Les 2 méchants dragons de la scène d'ouverture ont la même gueule qu'Alien, la créature créée par l'artiste H.R. Giger pour le film du même nom. De même, l'ambiance est également plus dark.

On retrouve aussi la fameuse Boîte de Pandore dans laquelle vous pourrez découvrir les bonus que vous aurez débloqué. Parmi ceux-ci, de très beaux artworks mais surtout le tout premier Panzer Dragoon de la Saturn.

Ajoutez à cela 3 type d'évolution de votre dragon et vous obtiendrez facilement le meilleur jeu d'action de la X-Box.

C'est vraiment dommage que Panzer Dragoon ne soit réservé qu'à une minorité de joueurs. Les possesseurs de PS2 et de Gamecube loupent réellement une expérience de jeu unique.



© Vectorman


votez pour ce site