Make your own free website on Tripod.com

NEC

pc engine


Nom: Pc Engine, Coregrafx
Année: 1987
Bits: 8
Support: cartouches
Processeur central: 2 Hu6280
Vitesse processeur: 7MHz
Résolution: 256x212
Mémoire: 64k mémoire video
Palette: 512 couleurs
Couleurs affichables simultanément: 64
Sprites affichables: 64
Son: 6 voix FM stéréo

En dehors de la lutte Nintendo/Sega à l'époque des consoles 8 bit, un autre larron est arrivée sur le marché Japonais en 1987, NEC. Cette compagnie n'était pas une inconnue dans le monde de l'électronique puisqu'elle fabriquait déjà des ordinateurs à succès.

NEC a développé cette machine en association avec Hudson Soft, les instigateurs du projet mais qui n'avaient pas assez d'argent pour le mener à terme seuls. L'arrivée de la PC Engine sera une petite révolution puisqu'elle écrase en performance la NES et la Master System. Elle mènera même la bataille face aux 16 bit.

Mais la question qui divise les gamers depuis des années est la suivante: la PC-Engine est-elle une 8 bit ou une 16 bit ? Deux écoles s'opposent sur ce sujet: ceux qui la considère comme une 8 bit (la puissance de ses processeurs centraux) et ceux qui la voient comme une 16 bit (puisqu'elle possède 2 processeurs 8 bit). Personnellement, je considère que la puissance d'une console doit être basée sur la puissance du processeur, peu importe qu'elle en possède 2, 10 ou 100.

La PC-Engine était également séduisante par ses dimensions. Elle reste encore à ce jour la console de salon la plus petite jamais construite. Autre particularité, ses jeux tenaient sur des HuCard, pas plus grandes qu'une carte de crédit et moins cher à fabriquer.

La NEC a eu un gros succès au Japon (grâce à des jeux dans l'esprit typiquement japonais) et n'a jamais été véritablement distribuée en Europe. Il y a bien eu en France SoDiPEng (Société de Distribution de Pc-Engine) mais cela restait de l'import étant donné que les jeux n'étaient pas traduits. C'est dommage car elle était vraiment séduisante cette petite console et elle aurait pu facilement supplanter la NES et la Master System... voir même la Megadrive et la SNES ! Car NEC n'a pas cessé d'upgrader la PC-Engine pour en faire une machine toujours plus puissante. Connectée à son lecteur CD et dotée de l'Arcade Card (une extension de mémoire vive), elle était capable de jeux extraordinaires digne des meilleures 16 bit.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, sa ludothèque était assez variée. C'est vrai qu'il y avait principalement des shoot'em up mais aussi des petits jeux de plate-formes à la Mario et des conversions de jeux d'arcade de Sega.

C'est un de mes coups de coeur. Aujourd'hui, il est possible d'en trouver d'occasion mais à un prix relativement élevé, rareté oblige.

Quelques jeux indipensables:



PC Engine CoreGrafx


© Vectorman


votez pour ce site