Make your own free website on Tripod.com

SEGA

saturn


Nom: Saturn
Année: 1994 (Japon), 1995 (USA & Europe)
Bits: 32
Support: CD ROM
Vitesse lecteur CD: 2x
Transfert: 320Ko/seconde
Capacité disque: GD ROM 1Gb
Processeur central: 2 Hitachi SH-2 RISC 32 bits RISC + Hitachi SH-1 32 bits RISC
Vitesse processeur: 28,6MHz
Processeurs graphiquess: processeurs video 32 bits VDP 1 & 2
Vitesse lecteur CD: double
Résolution: 320x224, 640x224, 720x576
Mémoire: 2Mo RAM, 1,54Mo VRAM, 540Ko audio RAM, 540Ko cache CD
Palette: 16,7 millions de couleurs
Polygones affichables: de 200.000 à 500.000 polygones/seconde
Son: processeur Yamaha 68ec000, Yamaha FH1 DSP 24 bits, 32 voix PCM, 8 voix FM, fréquence 44,1kHz

Après les échecs du Mega-CD et du 32X, Sega comptait bien revenir au devant de la scène avec leur nouvelle console.

D'abord appelée Gigadrive, elle sera commercialisée le 22 novembre 1994 sous le nom Saturn, comme la 6ème planète du système solaire puisque c'était la 6ème console produite par Sega. Il s'agissait également d'un clin d'oeil une tradition de Sega de nommer ses projets par des noms de planètes.

Sega voulu faire de la Saturn la console 2D ultime. A cette époque, ils ne croyaient pas encore à la technique de la 3D mais le succès de Virtua Fighter en arcade, et sous la pression des développeurs, ils ajoutèrent des chips 3D au dernier moment. Cet ajout relativement tardif eu des effets négatifs sur la facilité de programmation de jeux.

Pourtant, la Saturn était techniquement plus puissante que la 32 bit de Sony, aussi bien au niveau 2D que 3D. D'ailleurs, elle connu un excellent début de carrière au Japon. Les 250.000 unités de lancement furent vendus en 2 jours et elle domina la PSX pendant les 6 premiers mois malgré un prix élevé ($399, soit 100 de plus que la PSX).

Puis vint la sortie de Final Fantasy 7 qui fit flamber les ventes de Playstation...

La Saturn a également souffert d'un manque de communication alors qu'on voyait la console de Sony partout. Sega visait surtout ses fidèles et les amoureux de l'arcade avec de nombreuses et fidèles conversion de jeux de café. Malgré le départ de plusieurs éditeurs, certains n'ont jamais abandonné la machine de Sega: Capcom et SNK ont fortement soutenu la machine jusqu'à sa mort.

Avec ses consoles précédentes, Sega avait toujours eu plus de succès en Europe et aux USA qu'au Japon. Avec la Saturn, c'est l'inverse qui s'est produit. Elle fut très appréciée au pays du soleil levant mais passa presque inaperçue en Europe. Dommage... Une autre grande console qui est passé à côté d'une belle carrière.

Quelques jeux indipensables:





© Vectorman 2002-2003