Make your own free website on Tripod.com

l'histoire de

Le monde du jeu video doit beaucoup à Sega. La firme au hérisson bleu à largement contribué à la renommée qu'a aujourd'hui le marché des consoles. Si je porte une sympathie toute particulière à Sega, c'est parce qu'ils nous ont toujours offerts de grands jeux avec un esprit typiquement arcade, c'est à dire extrêmement fun à jouer, sans prise de tête. Des titres comme OutRun, Space Harrier, Shinobi, Hang-On, Sonic, Space Channel 5, Samba de Amigo, Jet Set Radio, Crazi Taxi, Virtua Fighter, Super Monkey Ball, et j'en passe, sont de petits bijous.

Et puis on ne peut pas parler de Sega sans souligner la qualité des équipes de programmations. Sonic Team, AM2, Hit Maker ou encore Amusement Vision sont maintenant célèbres et alignent hit sur hit sur tous les supports.

De plus, Sega est sans aucun doute la firme la plus créative dans le domaine des jeux video. Elle a toujours été en avance sur son temps et, mêmes si plusieurs projets n'ont pas eu de succès, il faut avouer que c'était souvent de bonnes idées.

La liste de "premières" qui suit ne fait que confirmer la créativité et l'originalité de Sega et son avance sur la concurrence.

1982 - SubRoc 3D, premier jeu 3D
1982 - Astron Belt, premier jeu d'arcade sur disque laser
1985 - Hang-On et Outrun, premiers jeux de simulation en arcade
1989 - Megadrive, première console 16 bits
1990 - R-360, premier jeu d'arcade capable de tourner à 360 degrés
1991 - Time Traveller, premier jeu holographique
1992 - Virtua Racing, première modélisation de personnages humains en 3D polygones
1993 - Virtua Fighter, premier jeu de baston 3D polygones
1994 - Sonic & Knuckles, première cartouche de jeu "lock-on"
1995 - Saturn, première console dotée de possibilités internet
1999 - Dreamcast, première console online, première console 128 bits
2000 - Ouverture de SegaNet, le réseau online pour Dreamcast
2000 - Chu Chu Rocket, premier jeu console online
2000 - Seaman, premier jeu à reconnaissance vocale
2000 - Jet Set Radio, premier jeu en Cell Shading
2000 - Phantasy Star Online, premier jeu de rôle multijoueurs online


HISTORIQUE

1951
L'américain David Rosen fonde la société Rosen Entreprises après avoir rejoint le Japon au terme de la seconde guerre mondiale. Sa société était spécialisée dans les jeux ludiques.

1954
Rosen ouvre Service Games, un département qui importe et exporte des systèmes de jeux à sous pour les USA et le Japon, qui étaient populaires dans les bases armées américaines au Japon. Ce sera le premier contact de l'entreprise avec les jeux video.

1965
David Rosen souhaite par la suite produire ses propres jeux au lieu de distribuer ceux des autres. Pour cela, il fusionne avec une entreprise spécialisée dans la fabrication de Juke Box. Estimant que le nom de sa compagnie, Service Games, est trop long à retenir, il le contracte en SEGA (SErvice GAmes).

1966
Sega produit le jeu "Periscope", qui deviendra un succès dans le monde.
Sega est revendu à l'entreprise Gulf & Western.

1970/79
Malgré son rachat, Sega poursuit dans les jeux video et commence à développer des jeux pour les premières consoles de salon à succès, l'Atari 2600 et la Colecovision.
Sega fait l'acquisition d'une entreprise japonaise de distribution, fondée par Hayao Nakayama.


Frogger, la version officielle de Sega sur Atari 2600.

1982
Suite au succès sans cesse grandissant, Sega ouvre une filiale américaine, Sega Entreprises.
Sega sort sa première console de salon, la SG-1000. La même année, ils sortent un ordinateur, le SC-3000, techniquement identique à la console.
Les revenus de l'année atteignent 214 millions de dollars !

1983
Suite au crash du marché aux USA en 1983, Western & Gulf revend la division américaine à Bally (producteur de Flipper et de bornes d'Arcades).
Sega engage Yu Suzuki, l'homme des futurs succès d'arcade.

1984
Le reste de Sega, soit Sega Japon, fut racheté par un groupe d'investisseurs japonais. La marque reste intacte et devient Sega Entreprises Ltd.

1985
Sega lance au Japon la MarkIII (Master System).

1986
Constitution de Sega of America et Sega Europe pour la distribution des jeux à l'étranger. La Master System est introduite en dehors du Japon.

1985/89
Sega aligne les hits en salle d'arcade avec des classiques tels que Space Harrier, Outrun, After Burner, Shinobi,...


Outrun, Space Harrier et Golden Axe. De grands classiques de Sega

1989
Pour la seconde fois, Sega tente de prendre possession du marché des consoles avec la Megadrive, première console 16 bits.

1990
Lancement de la console portable GameGear.
Le jeu d'arcade R-360 cré l'événement avec un meuble capable de tourner sur lui-même à 360 degrés.


Le meuble de R-360

1991
Naissance de Sonic the Hedgehog, nouvelle mascotte de la marque créée par Yuki Naka et Naoto Oshima.
En arcade, Sega introduit Time Traveller, le premier jeu holographique.


Time Traveller, premier jeu holographique

1992
Lancement du Mega-CD, un add-on pour la Megadrive.
Avec Virtua Racing, jeu de course, Sega se lance dans la 3D. Elle profite également de ce jeu pour tester la modélisation et l'animation d'un personnage humain en polygones.


Virtua Racing

1993
Virtua Fighter est le premier jeu de combat en 3D polygones.
Sega développe une machine basée sur la réalité virtuelle, un concept dont on parlait beaucoup à l'époque. Le VR se présente sous la forme d'un casque, immergeant totalement le joueur à l'intérieur du jeu. Equipé d'un processeur sensoriel, l'appareil était également capable de détecter les mouvements de la tête et de le répercuter dans le jeu. Pour des problèmes de sécurité, l'appareil ne sera jamais commercialisé.


Le VR, le casque virtuel de Sega

1994
Lancement du 32X, un upgrade 32 bits pour la Megadrive.
Sega of America, Time Warner et TCI s'associent pour lancer Sega Channel aux USA. Ce service permettait aux possesseurs de Megadrive de télécharger via le cable des jeux directement sur leur console.

1995
Introduction de la Sega Saturn, première console dotée de capacité internet via le réseau NetLink.

1996
Sega et Bandai se mettent d'accord sur un projet de fusion. La nouvelle société serait appelée Sega Bandai. Malgré quelques divergences, dont les plans de Bandai de continuer à développer pour Playstation, les négociations se poursuivent. La fusion est acceptée par les dirigeants de Bandai le 26 mai... avant de faire volte-face 2 jours plus tard. Cet échec pousse le président de Bandai à démissionner.

1998
La Dreamcast devient la première console 128 bits.
En salle d'arcade, la borne Naomi découle de la technologie Dreamcast.
Démission du président Hayao Nakayama, remplacé par Shoichiro Irimaji, précédemment président de Sega of America. Les divisions américaines de la marque subissent de grosses coupes dans leur budget et la distribution de la Saturn aux USA est arrêtée.

2000
Phantasy Star Online est le premier jeu de rôle jouable à plusieurs online.
Nouveau changement dans les hautes sphères, Shoichiro Irimaji est remplacé par Isao Ohkawa à la présidence. Ce dernier pose un ultimatum d'un an à la branche américaine pour redonner du souffle à la Dreamcast.
Jet Set Radio est le premier jeu à utiliser la technique du "Cell-Shading", un procédé permettant aux objets 3D d'avoir un rendu "anime".

2001
La situtation financière de Sega est délicate. Les rumeurs les plus folles circulent, on évoque même un rachat par Nintendo !
Ne pouvant plus s'aligner sur les budgets de plus en plus élevés pour le développement hardware, Sega annonce son retrait du marché.
La production de la Dreamcast est arrêtée en mars, moins de 3 ans seulement après son lancement. Du coup, plusieurs projets sont abandonnés (Half-Life) ou adaptés pour d'autres consoles (Crazi Taxi 3, Space Channel 5 part 2, Panzer Dragoon Orta,...).
Sega annonce sa nouvelle politique en devenant éditeur tiers pour ses anciens concurrents. Ils continuent également la production de jeux en arcade comme le prouve leur nouvelle carte Naomi 2.
Décès du président Isao Ohkawa, remplacé par Hideki Sato.

2002
Une page d'histoire se tourne. Sega sort ses premiers jeux Game Boy Advance (Sonic et Chu Chu Rocket), PS2 (Space Channel 5), GameCube (Sonic Adventure 2) et X-Box (Jet Set Radio Future).
Sega s'associe à Nintendo et Namco pour développer la TriForce, une nouvelle borne d'arcade basée sur l'architecture du GameCube de Nintendo.

2003
Sega présente Chihiro, leur nouvelle carte d'arcade co-développée avec Microsoft et basée sur l'architecture de la X-Box.
Les résultats financiers ne s'améliorent pas, dû aux mauvaises ventes de leurs jeux de sport de la Gamecube et des résultats médiocres de la X-Box, console sur laquelle Sega est très actif. Sega annonce son intention de fusionner avec Sammy, constructeur de bornes d'arcade et de flippers. Des rumeurs de rachats refont surface, cette fois-ci par Microsoft, Electronic Arts et Namco.



© Vectorman 2002-2003