Make your own free website on Tripod.com

l'histoire de

SONIC THE HEDGEHOG

Difficile aujourd'hui d'imaginer le monde des jeux video sans Sonic, le hérisson hyper-speedé de Sega. Avant son apparition, Sega avait toujours eu du mal à se trouver une mascotte assez charismatique pour porter la marque et rivaliser avec Nintendo et son Mario. Alex Kidd, Wonderboy et Shinobi n'étaient pas assez universels.

Au début des années 90, il fallait plus que la Megadrive et des campagnes de pubs mémorables pour que Sega parvienne à titiller Nintendo. Un concours interne fut donc organisé pour élire la future mascotte. Ci-dessous, quelques exemples des idées proposées.

Le choix se portera sur le hérisson bleu, un petit être débordant d'énergie et au sourire narquois, sorte de croisement entre Felix le chat et Mickey Mouse. Il fut imaginé par Yuji Naka et Naoto Oshima. Le 4ème personnage sera également retenu et deviendra, après un petit relookage, le méchant Robotnik.

Quant au jeu le mettant en scène, Sega voulait absolument que le gameplay soit le plus simple possible, qu'un seul bouton de la manette soit suffisant pour effectuer les actions. Initialement, Sonic devait être capable de lancer des objets mais ceci devenait difficile à inclure dans le gameplay défini par Sega. D'où l'idée de combiner le saut avec l'attaque avec sa fameuse "spin attack".

Les premières démos du jeu furent présentées dès 1990 lors des fameux salons Tokyo Toy Show au Japon et CES aux USA.

Depuis, c'est le succès que l'on connait, le hérisson possédant en dehors des jeux video sa propre série télé, sa BD ainsi qu'une foule de goodies.


1990
Titre: Rad Mobil
System: Arcade

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la première apparition de Sonic ne fut pas sur Megadrive mais dans Rad Mobile, un jeu de course sur la borne d'arcade Modeler 32, où Sonic se balance nonchalament au rétroviseur !


1991
Titre: Sonic The Hedgehog
Système: Megadrive, Master System, Game Gear

L'histoire met en scène Sonic et la planète Moebius. Suite à un accident de laboratoire, un scientifique qui effectuait des recherches sur les fameuses émeraudes Chaos, devient Robotnik, un être maléfique. Tous les animaux de l'île tombent sous son emprise. Son objectif est de devenir le maître du monde grâce à la puissance des émeraudes. Sonic, le seul à avoir échappé à Robotnik (car trop rapide), doit maintenant sauver ses amis et récupérer les émeraudes avant qu'il ne soit trop tard.

Premières aventures de Sonic sur Megadrive. Dès sa sortie, le jeu a fait l'unanimité. C'est la première fois que l'on voyait un jeu aussi rapide. Tout était fait pour prendre de la vitesse, les niveaux étant constitués de bumpers, de loopings, de tunnels,... Sonic mettait surtout en avant les capacités réelles de la Megadrive: scrolling différentiel, défilement hyper-rapide, rotation d'écran lors des niveaux bonus, effets images de synthèse,... le joueur avait de quoi s'émerveiller. Sonic reposait également sur une excellente idée d'anneaux à récolter. Vous n'aviez pas de points de vie, le fait d'être touché par un ennemi vous faisait seulement perdre vos anneaux. Seule déception, le jeu était assez facile et vraiment trop court.


Les versions Master System et Game Gear arriveront quelques mois plus tard. Malgré la différence de puissance avec la Megadrive, les conversions sont très réussies pour des consoles 8 bits.

1992
Titre: Sonic the Hedgehog 2
Système: Megadrive

Robotnik est de retour et compte bien se venger de Sonic. Pendant ses courtes vacances, le hérisson a eu le temps de faire connaissance avec un nouvel ami, Tails, le renard à 2 queues. Sonic devient l'idole de Tails qui se met à le suivre partout. Mais la réapparition de Robotnik plonge à nouveau la planète Mobius dans la Chaos. Les petits animaux redeviennent esclaves et Sonic doit repartir à leur aide. Il se trouve que l'aide de Tails, qui est accessoirement pilote d'avion, sera utile pour rejoindre la nouvelle folie de Robotnik, une planète entièrement mécanique, la DeathEgg Zone.

Encore plus beau, Sonic 2 n'apporte malheureusement pas beaucoup d'innovations par rapport à l'original. Les stages bonus en rotation, véritable régal du premier opus, deviennent des courses 3D dans des tubes dont la réalisation est nettement moins réussie. La difficulté a été revue à la hausse et les émeraudes Chaos apportent désormais un nouveau pouvoir à Sonic. Une fois toutes en sa possession, le hérisson peut se transformer en Super Sonic, un moment limité où il est invincible. Il adopte d'ailleurs le même look que Sengoku dans Dragon Ball Z lorsque celui-ci se transforme en Super Guerrier (les cheveux jaunes). Mais la grande nouveauté concerne la possibilité de jouer à deux, soit sur le même écran (le second joueur dirigeant Tails mais ne faisant finalement pas grand chose) ou sur écran "splitté". Malheureusement, ce dernier mode n'était pas très beau à cause du mode de programmation opté par Sega pour conserver la vitesse de défilement du scrolling.

Titre Sonic The Hedgehog 2
Système: Master System, Game Gear

Les versions 8 bits ne sont pas de fidèles conversions de l'épisode Megadrive. Même si plusieurs niveaux s'en inspire, Sonic 2 sur Master System et Game Gear comporte ses propres idées. Tails et le mode 2 joueurs ont été supprimé afin d'accorder plus de mémoire au moteur du jeu, beaucoup plus rapide que le premier épisode, et aux animations du sprite de Sonic.

1993
Titre: SegaSonic
Système: Arcade

Robotnik voit décidément de plus en plus grand et s'offre sa propre île où règne évidemment le mal. Sonic part explorer cette île assisté de 2 nouveaux partenaires: Ray et Mighty. Mais Robotnik ne tarde pas à leur faire comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus.

Suite au succès de Sonic, Sega se devait de lui offir sa propre aventure en salle d'arcade. La principale différence concerne les graphismes 3D isométrique. La vitesse de déplacement est contrôllée par une trackball en lieu et place du joystick. Malheureusement, Sega n'a pas fait de bon boulot dans la distribution de cette borne.

Titre: Sonic CD
Système: Mega-CD

Robotnik est infatiguable et trouve une nouvelle combine dans sa domination du monde. Il a ainsi découvert une petite lune où il peut manipuler le temps. Il construit ainsi une usine géante à robots dans le passé afin d'assouvir son succès dans le futur... vous suivez ? Sonic, lui, à tout compris. Toujours plus rapide, il peut désormais aller aussi vite que la lumière, ce qui lui permet de voyager dans le temps et de compromettre les nouveaux plans de Robotnik.

Un excellent épisode de Sonic dont l'histoire est basée sur le voyage dans le temps. Ce que vous faites dans le passé affecte directement le futur. Sega profite des capacités du Mega-CD pour ajouter pleins d'effets spéciaux, des dessins animés en full motion video et une bande sonore extraordinaire. Les nouveaux stages bonus 3D utilise le fameux mode 7 vu sur Super Famicom. Et comme le jeu se déroule sur plus de 70 niveaux, la durée de vie est assez longue pour vous faire passer de très bons moments.

Titre: Sonic Chaos (aka Sonic & Tails au Japon)
Système: Game Gear

Increvable Robotnik ! Tous ses efforts de domination du monde ont finalement une conséquence sur la planète Mobius: l'île South Island est en train de sombrer dans l'océan. Fidèles au poste, Sonic et Tails repartent dans de nouvelles aventures.

Un épisode spécialement développé pour la Game Gear. Un des jeux les plus spectaculaires du catalogue Game Gear.

Titre: Sonic Spinball
Système: Megadrive, Game Gear

Toujours plus fort ce Robotnik. Sa nouvelle usine à robot est si grande qu'il lui a fallu une île entière pour la construite. En y pénétrant, Sonic découvre tout un système mécanique qui ne va pas faciliter sa progression.

Sonic s'aventure en dehors du traditionnel jeu de plate-forme pour rejoindre ce flipper. On retrouve cependant tous les éléments d'un Sonic classique, les anneaux à ramasser, les émeraudes à trouver, les robots de Robotnik à défoncer,... S'il s'agit certainement du meilleur jeu du genre de la Megadrive, il faut cependant noter sa très grande difficulté. Peu de gens en ont vu la fin.

Titre: Sonic Drift
Système: Game Gear

Mario avait son Mario Kart, Sonic a son Sonic Drift. Un jeu dans lequel tous les personnages de l'univers Sonic s'affrontent dans des courses de karting. Pas une grande réussite.

1994
Titre: Sonic 3
Système: Megadrive

Après avoir vaincu Robotnik et détruit son étoile DeathEgg, Sonic et Tails décident de prendre un peu de vacances sur Floating Isle, une île qui flotte dans les airs grâce au pouvoir des Chaos émeraudes. Manque de bol, c'est également sur cette île que les restes de la planète de Robotnik se sont écrasés. Et comme par hasard, c'est de cette île que sont originaires les fabuleuses émeraudes. Robotnik parvient à convaincre le gardien de l'île et des émeraudes, Knuckles l'échidnée, que Sonic est un voleur. Voulant protéger son île et ses trésors, Knuckles rejoint Robotnik.

Sans aucun doute l'épisode le plus réussi des aventures sur Megadrive. Sonic 3 se démarque par un changement de style graphique et par de nouvelles petites idées bien sympas. Une nouvelle gamme de mouvements a été ajoutée à Sonic dont de nouvelles attaques. Ces dernières sont possibles une fois que vous avez revêtu un bouclier. Celui de feu vous permettra une attaque "dash" boule de feu, le magnétique vous fera sauter 2x plus haut tandis que la bulle vous fera rebondir. Techniquement, Sonic 3 est sublime avec des scrollings dans tous les sens et les nouveaux stages bonus 3D sont spectaculaires. Outre l'aventure classique, Sonic 3 propose également un mode contre-la-montre jouable seul ou à 2. Enfin, dernière petite innovation, une pile permettant de sauvegarder jusqu'à 6 parties différentes. Sonic 3 fut le plus grand succès de la Megadrive avec des ventes de 5,5 millions !

Titre: Sonic & Knuckles
Système: Megadrive

Après la destruction de l'Oeuf de la Mort, la déflagration à propulsé Sonic dans les collines à champignons de Floating Island. Le DeathEgg est lui retombé au sommet d'un volcan. Pendant que Robotnik et Sonic tentent de se vaincre l'un-l'autre pour la Xème fois, Knuckles, exaspéré de tous ces gens qui saccagent son île, est bien décidé à ramener la paix. L'île révèle également un nouveau secret, celui des Super Emeraudes encore plus puissantes.

Bien plus qu'un nouvel épisode ! Sonic & Knuckles était une vraie révolution pour l'époque. Ce fut la première cartouche de jeu à pouvoir être utilisée seule ou en "lock-on", c'est-à-dire combinée à d'autres cartouches Sonic (Sonic 2, Sonic 3 et même Sonic 1 via un petit code) ! Utilisée seule, elle permet de poursuivre l'aventure là où elle s'était arrêtée dans Sonic 3. Connectée à Sonic 2, on pouvait jouer avec Knuckles et atteindre des endroits non accessibles avec Sonic ou Tails.

Mais le meilleur restait tout de même la combinaison avec Sonic 3. C'est là que le jeu prenait toute sa dimension. Résultat: un jeu 2 fois plus long (34 mega !), 14 émeraudes au total à récupérer, une difficulté beaucoup plus grande, la réelle conclusion du scénario (qu'est-il arrivé à Knuckles ?) et un affrontement final avec Robotnik époustouflant. Ajoutez à cela quelques changements dans les niveaux et une fin différente selon que l'on joue avec Sonic ou Knuckles et on obtient l'épisode le plus complet de la série Sonic sur 16 bit.

Sonic & Knuckles n'était donc pas qu'un simple "add-on". Sega prouvait une fois de plus l'imagination débordante de ses équipes.

Titre: Sonic Triple Trouble (aka Sonic & Tails 2 au Japon)
Système: Game Gear

L'histoire débute de la pire manière qui soit: Robotnik a enfin réunis toutes les émeraudes. Au moment où il s'apprête à achever son plan machiavélique, un assistant presse un mauvais bouton et les émeraudes sont expulsées. Knuckles parvient à les récupérer sauf une, toujours aux mains de Robotnik.

L'épisode le plus réussi de la Game Gear. Il prouve que la porbable de Sega était bien plus qu'une Master System miniature et qu'elle en avait dans le ventre.

Titre: Sonic Crackers
Système: Megadrive

Vu l'excellent accueil de la part des fans pour Sonic 3, le feu vert pour un quatrième épisode fut donné. La Sonic Team tenta un nouveau système de jeu, liant Sonic et Tails entre eux par une sorte d'élastique. Mais l'idée avait un inconvénient, cela emputait sérieusement de la vitesse au jeu et ne collait plus trop à l'esprit Sonic. Finalement, le projet sera abandonné mais l'idée sera reprise pour Knuckles Chaotix, le spin off de Sonic sur 32X.

» 2ème partie: 1995-2000  



© Vectorman