Make your own free website on Tripod.com

MICROSOFT

x box


Nom: X-Box
Année: 2001 (USA), 2002 (Japon & Europe)
Bits: 128
Support: DVD ROM
Vitesse lecteur CD: 5x
Processeur central: Intel Pentium III
Vitesse processeur: 733MHz
Processeurs additionnels: Nvidia NV15 GPU
Mémoire: 64Mo RAM
Résolution: 1920x1080
Polygones affichables: 300 millions/seconde
Son: processeur BDL2, 64 voix

Non content de monopoliser les PC avec son système d'exploitation Windows, Bill Gates débarque dans le domaine des consoles de salon avec la X-Box. Comme on s'y attendait l'architecture de la machine est basée sur celle d'un PC. Il prend pas de risque le Bilou. Mais la machine souffre de plusieurs hancicaps: la bête est énorme (4 Kg) et moche, les paddles sont trop gros et pas du tout confortables et elle a souffert d'un prix exhorbitant lors de sa sortie. Depuis, elle s'est alignée sur celui de la PS2 mais il faut toujours dépenser 40 euros de plus pour acheter la télécommande officielle et débloquer ainsi le DVD.

Au niveau des qualités, la X-Box est surpuissante, comprend un disque dur de 8 Go (fini les cartes mémoires) et un modem pour les futurs jeux online. A ce propos, la X-Box grille la concurrence puisque sa connection online (le X-Box Live) est une réalité depuis mars 2003 en Europe, soit un an après son lancement chez nous. Sur ce point, elle grille Sony qui vient seulement de s'y mettre également alors qu'il s'agissait d'un de leurs arguments marketing lors du lancement de la PS2 en 2000 !

A la vue des images des premiers jeux, la X-Box était loin de révolutionner. Si on regarde Dead or Alive 3, c'est peut-être légèrement plus beau que la Playstation 2 mais uniquement parce que le soft est plus récent, pas parce que la X-Box est plus puissante. De plus, certains jeux souffrent de ralentissements assez étranges et plusieurs gamers ont été victimes de plantages de la console en pleine partie ! Ben oui, c'est le syndrome Windows de Microsoft...

Commercialisée le 15 novembre 2001 aux States, la X-Box a envahi le Japon le 22 février 2002 puis l'Europe le 14 mars.

Si elle marche très bien au pays de l'oncle Sam et en Europe, c'est un véritable flop au Japon. La X-Box a terminé l'année 2002 en passant péniblement le cap des 300.000 unités vendues alors que, lors du lancement de la console, Microsoft espérait atteindre ce chiffre en une semaine ! Si on compare avec la concurrence, c'est 10 fois moins que la PS2 et la GBA qui ont dépassé les 3 millions sur une année !

Et cela ne s'est pas arrangé depuis ! Toujours au Japon, après avoir vendu moins de 100.000 unités en 2003, l'année 2004 s'est terminée sur un score de 37.000 machines !

Malgré une bonne ludothèque et d'excellents jeux signés Sega, la X-Box ne parvient pas à s'imposer. Bref, Microsoft n'aura jamais le monopole des consoles. C'est déjà ça.

Quelques accessoires:

Quelques jeux indipensables:





© Vectorman